Dachau Arbamafra

(Nicolas) Le Golvan

DACHAU-Arbamafra LDDP dos VignIl s’appelle Dachau. Dachau face à Dachau : la mémoire sanctuaire et le dernier moulin du siècle passé. Dachau est un Quichotte accidentel, un picaro péteux, un prophète nu qui pousse l’obstination imbécile jusqu’aux limites du jugement acceptable, de Gien à l’inexorable profanation : Dachau encore… et plus jamais.

Cette machinerie baroque à l’ironie acérée met en scène les apories du culte mémoriel quand il s’adosse à l’effondrement culturel du citoyen lambda. Quelle direction lui reste-t-il dans une société transformée en parc d’attractions ?

Ce livre rappelle sur un mode mineur, évidemment profond, que le devoir de mémoire prend d’abord sens dans un projet politique, avant toute compassion.

Le Golvan est né à Gien, vit à Gien, écrit à Gien, mourra à Gien. Dachau Arbamafra est son premier ouvrage publié. Il a beaucoup trop de manuscrits achevés dans ses tiroirs. Reste l’été est paru aux éditions Flammarion le 22 août 2012.

Lire le premier chapitre au format pdf

136 pages cousues et collées
14 €
ISBN : 978-2-9536083-3-5
Format 13 x 19 cm
Imprimé en France
Par la Nouvelle Imprimerie Laballery

Commentaires critiques

Delitteris
Hublots
All work and no play
Sens critique

 

page top