menu

846.

En promouvant des livres déjà promus par leur notoriété, les critiques littéraires voués à la compromission de la littérature promeuvent des livres promis à leur belle promotion.

Encres de Loire, au pluriel explicite, est une brochure levée sur fonds publics dont la mission depuis deux ans est de faire chaque trimestre connaître en les listant nos livres transparents sans jamais rien en dire de précis – pas un article, pas un encart, pas une notice nécrologique : juste une place dans la liste. En région comme ailleurs, les recensions promeuvent les livres promus d’avance à la compromission promise.

(On s’y perd, mais leurs livres s’y retrouvent.)

Cela nous coûte un SP par trimestre et nous voici tondus comme le loup blanc.

À la fin de l’envoi, qui touche quoi ?


One Reply to “846.”

  1. Anastasia dit :

    C’est quoi la compromission de la littérature ?

Comments are closed.