menu

1282.

L’heure est grave. La confusion est à son comble. Imaginons ensemble un système de débats silencieux où chacun exprimerait ce qu’il pense de la liberté de se taire.

Tiens. J’ai sous les yeux les mails d’un écrivain qui parle à d’autres de ma personne en termes où la diffamation affleure. Je vous les réserve. Le moment venu, nous aurons une image plus exacte – moins caricaturale – de la liberté d’expression silencieuse Verbatim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *