menu

1272.

Contrairement à la Postface, la Volteface, genre nouveau, cueille le lecteur au sortir du récit et lui impose de rebrousser chemin.

– À la niche, chien de lisard !

 

 

Je mets au point un livre au pouvoir absorbant. Plongé dedans, le lecteur y découvre son destin d’auréole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *