menu

1260.

La Mort ne court plus les rues, elle sera en personne l’invitée d’honneur de la Faculté de Droit de l’Université du Maine, au Mans, à l’occasion d’un colloque célébrant la parution du fort Traité des nouveaux droits de la Mort imaginé par d’éminents juristes, aussi déments qu’instruits. Soucieux de m’en faire une amie dévouée, j’assisterai aux débats qui se tiendront les 13 et 14 novembre 2014, plus tard serait trop tard, et me rendrai à la rencontre, le 13 à 18 heures, avec le plasticien et photographe André Chabot. Nécropolitain de renom, il a fait de la mort un sujet de rêverie, de recherche et des constructions ingénieuses (les cercueils à roulettes vous envoient droit dans le Mur). La Mort en majuscule a donc des droits, de nouveaux droits, sur chacune de nos vies certes, sur celles de nos ennemis d’abord, ne les oublions pas, auxquels priorité sera donnée, l’inimitié se commande avec grâce. J’en fais une affaire personnelle. Nous n’aurons pas à vous clouer vivants dans vos cercueils de verre, gesticulant en vain – hélas !

Que la Mort, aujourd’hui, sourie à votre cadavre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *