menu

1251. L’Esprit curieux

Vincent Dutois, Libraire à L’Esprit curieux (Fontenay-le-Comte), m’envoie le clin d’œil suivant, sous son bandeau noir. Il entend prendre sa part des anathèmes publics et engager son sabre dans la mêlée, en proposant depuis octobre 2013 nos livres à ses lecteurs :

« En cette époque où les vigies zélées de l’océan 2.0 et les circumnavigateurs du lac s’écrient à la moindre déferlante, au risque de tomber des hunes ; je voulais, en passant, vous saluer. J’ai eu vent d’un conflit maritime. Aimant l’odeur des poudres, je me suis approché, curieux, sur ma petite barque. Pardonnez-moi, mais j’ai bien ri : abat-on un flibustier à coup d’injures molles ?

Non, sérieusement, revenez sur la berge : nous n’y sommes certes pas nombreux, ni élégants, ni délicats, et nous avons le goût douteux des gens de peu de race. Qu’importe si vos amitiés et vos engouements sont insincères, pourvu qu’ils durent : nous savons bien de quels matériaux les réprouvés tels que vous sont faits. Venez sur la berge, vous y aurez l’avantage du promontoire, maintenant que rien a pris sa forme plate définitive. »

Oui à la berge, pour le repli. Mais pas avant d’avoir marché sur l’eau (régler nos pas sur la tradition héroïque).

En attendant : rions et sabrons. Dans l’eau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *