menu

1247. Ainsi parlait Judas

Il est bon de suivre sa tête – en poussant devant, en courant derrière.

Ainsi le monde est un village dans lequel broutent et paissent d’héroïques bénévoles.

Et dire qu’il me trahit pour 30 kleenex ! Je me range aujourd’hui à l’opinion commune : traduire, c’est trahir.

Sinon.

La librairie Charybde, par la voix d’Hugues Robert il me semble, nous fait l’honneur d’un article excellemment fouillé sur les Vingt sonnets que Brodsky consacre à Marie Stuart. Le ton est juste, l’intelligence précise, l’accolade généreuse : notre tête roule d’enthousiasme.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *