menu

9.

« Une douleur derrière la tête, comme si on me soutirait des idées. » (27 octobre 1895)

« Pas de génie, mais de petits génies éphémères. » (14 juin 1897)

« Seule, la statue de Balzac par Rodin me tire l’œil. De trois quarts, à vingt mètres, elle a une attitude. Et ces yeux creux, cette tête grimaçante, ce front étroit, cet homme empêtré dans sa robe de travail, c’est quelque chose. » (26 mai 1898)

« Postérité ! Pourquoi les gens seraient-ils moins bêtes demain qu’aujourd’hui ? » (24 janvier 1906)

  (1864-1910) – Qui suis-je ?