menu

728.

Lutte à mort entre le cadre et son débordement : triangle, trapèze, losange, bois de chauffe, puis déchetterie – brossage des mains.

Au moins nous reste-t-il La robe de nudité de Lambert Schlechter pour nous refaire les papilles optiques.

Pendant que je conduisais le véhicule, méandres, à travers la pinède, j’avais mon doigts le plus long, le plus impudique en elle profondément enfoncé, mes yeux fixés sur la chaussée, danger peut-être et sans doute à chaque virage, bonheur qu’elle permette ça, et re-bonheur que ça la fasse mouiller, cahot après cahot, je la cajole, je chauffarde à travers une chaude et bleue Provence, à côté de mon amour déculotté qui rayonne d’aise, c’est le soleil, lui dis-je, qui ainsi d’un rayon te baise.

 

Editions des Vanneaux, 2008, p. 34.