menu

472.

Afin de lutter contre la fraude romanesque, je propose de rendre obligatoires en quatrième de couverture, après avis d’une commission ad hoc, la mention du genre et
la composition des livres vendus dans l’espace public.

 

À titre d’exemple, le dernier livre de Jean Rolin se décomposerait ainsi (les valeurs relevées revêtent un caractère approximatif limité aux 15 premières pages
du roman en téléchargement 100% gratuit sur le site de l’éditeur) :

 

GENRE : Livre à base de roman (20% garantis), eau + arômes chimiques (80%), colorants divers.

COMPOSITION : Principe romanesque actif (10%), grammaire liquide (10%), saindoux journalistique (5%), excipient (75%), traces d’humour.

CALORIES (par dizaine de pages) : 550 cal. Lipide (0% ), protéine (0%), sucre (80%), goudron et plumes (20%).

 

Sans danger, sauf diabète type 2.

 

+ recensions en Média 99% majoritaire.

 

– À chacun ses contrepoids, se dit le petit éditeur, pavé et corde autour du cou (bord de mare).