menu

316.

C’est vrai. On ne saurait reprocher à l’asperge de
ne pas être un salsifis.

 

Mais qui dira le vrai de L’asperge de cet autre Gustave ? L’amateur, le peintre ou le botaniste ?

 

Les analogies sont comme de vraies fenêtres ouvrant sur de fausses symétries.

 

(Celui qui la mange ? Celui qui la cuisine ?)