menu

18. Classement littéraire

Si j’invitais (le métier d’éditeur a ses désoeuvrements) dix lecteurs passionnés à s’accorder sur le plus grand des écrivains français contemporains, deux vies longues et heureuses ne suffiraient pas pour me faire pardonner d’en avoir eu l’idée (cris et yeux crevés).

Il me semble pourtant que les risques diminuent fortement dès lors qu’on s’intéresse aux neuf ou vingt ou trente suivants.

Le pugiliste en nous s’épuise dès le second.

Des noms ?