menu

157.

– Pour un éditeur, je trouve que vous écrivez trop.

– Pour un auteur, je trouve que vous publiez assez.

 

David Marchac poursuit sa série de dialogues platonichiens.